Mes lectures

Les sorcières du clan du nord, Irena Brignull

Le sortilège de minuit 

Edition : Galliamard jeunesse / Pix : 17,50 euros / Traduction : Emmanuelle Casse-Castrix

Le 20 avril dernier, nous avons pu découvrir un nouveau talent à Irena Brigdull. Scénariste du Petit prince sorti en 2014, elle revient vers nous, publique, avec un premier roman : The Hawkweed prophecy ( titre original). Un premier tome qui promet une saga young-adult, des plus prometteuses.

Nous retrouvons notre bon vieux monde de moldus et autre énergumène, en soit l’humain, mais pas que ! Dans cet univers familier, nous découvrons une communauté de femmes vivant en autarcie. Ces femmes s’apparentant, pour de simples humains, à des amishs ou des personnes de « l’ancien temps »(jadis), sont en réalité des sorcières. Dans ce cercle magique et exempt de modernité, un bouleversement prédit depuis des siècles attise la convoitise, celle du pouvoir. La reine des sorcières se meurt et il a été annoncé, il y a trois cents ans que l’une des enfants du clan Hawkweed, serait la prochaine. Pour Crécerelle c’est un signe, elle donnera naissance, elle en est sûre à la prochaine reine. Mais le jour où sa sœur tombe enceinte d’une fille, c’est le drame. Consumée par son désir de grandeur, elle concocte un sortilège et échange deux bébés à la naissance, dans le plus grand secret. Plusieurs années plus tard, nous faisons la connaissance de Poppy. Une jeune adolescente, suivie par une horde de chat et changeant comme de chemise de lycée. Partout où elle va, se produit des phénomènes étranges. À l’inverse, Claré jeune sorcière, est mise à l’écart par son propre clan, inapte à la magie, elle se réfugie dans les collines pour échapper à sa cousine qui ne cesse de la harceler. Le destin, cependant, ne se laisse pas berner et ces deux jeunes filles trop à l’étroit dans leur propre monde vont se rencontrer et lier une formidable amitié.

Prologue

Les petites filles naquirent au moment où les horloges égrenaient les douze coups de minuit. Lorsqu’elles sortirent enfin du ventre de leurs mères, mouillées et gluantes, leur petit visage chiffoné par l’effort de l’accouchement, leurs petits poings serrés et les yeux fermés, un nuage sombre passa devant la pleine lune, et dans la foret le ciel devint noir. Une chauve-souris tomba, foudroyée en plein vol; un saumon argenté remonta à la surface de la rivière, sans vie; des escargots se desséchèrent à l’intérieur de leur coquille, des papillons de nuit tombèrent en poussière, portés par la brise nocturne, et une chouette dévora ses petits.
Un sort avait été jeté.

Ce roman fantastique nous entraîne à la rencontre d’un univers riche et pourtant si profondément commun. On nous parle de l’humain, à travers une palette de personnages attachants. L’écriture poétique, nous montre la beauté des petits objets grâce au regard pure de Claré, et nous pousse dans une recherche d’identité presque vitale avec Poppy. Une quête pour les deux jeunes filles, coincées dans des mondes qui ne  leur correspondent pas, cherchant désespérément leur place. C’est un roman qui parle d’amour, de magie, de la société, mais surtout, c’est un roman d’amitié. Ce premier tome pose les bases d’une saga à en devenir plus que sympathique.


Mon avis  : 

J’ai adoré tout simplement, dès les premiers mots, j’ai trouvé le style, du moins au regard de la traduction, très poétique. On nous parle de nature, de modernité, de simplicité avec justesse et beauté. C’est un très bon premier tome, et un young-adult qui aborde des sujets qui font écho à J.K Rowling, même si les univers sont éloignés. J’ai beaucoup aimé que l’on voie les deux visions, entre simple humaine et sorcières. Sans délaisser l’un des deux de côté, mais aussi cette absence des hommes qui permet aux jeunes femmes de se révéler, enfin surtout pour Poppy. Et une fin qui change à mon sens et qui promet beaucoup de choses par la suite.

Tout nouveau, tout beau, je n’ai qu’une chose à dire : Amateur, amatrice de fantastique, grand et petits, laissez-vous ensorceler par ce premier tome !

Mes envoûtantes salutations !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s