Mes lectures

Charlotte et moi, Olivier Clert

Le quotidien peut-il surprendre ? A la lecture de cette bande-dessiné, il semble bien que le banal puisse basculer vers l’aventure ! Ce premier tome à la couverture séduisante nous emmène en voyage. Deux personnages diamétralement opposés cheminent ensemble vers un but commun, Paris.

Charlotte et moi, c’est le récit d’une rencontre. Gus petit bonhomme est mécontent de sa nouvelle vie, se met à épier sa voisine aux allures bien mystérieuses. Ce jeune garçon vient d’emménager dans un petit immeuble au beau milieu d’un village où il ne connaît personne et drame, la télévision a tragiquement perdu la vie dans un accident. Son ennui se trouve cependant mis en parenthèse par une rencontre stupéfiante pour un petit garçon. Charlotte, sa voisine, est muette et lui fait peur. Il faut dire qu’avec sa stature imposante et son visage peu avenant, elle intrigue.  De sa fenêtre il l’observe tel un animal étrange pouvant constitué une menace potentielle. Mais Charlotte n’est qu’une jeune femme, seule qui n’a pas intellectuellement atteint l’âge adulte. Son seul désir retrouver sa mère, son seul indice une photo où l’on discerne en arrière-plan, la Tour Eiffel. Cependant, dans l’appartement du dessous, chose encore plus étonnante, un criminel en cavale est en planque. Gus, malheureux veut retrouver son père, Charlotte seule, recherche sa mère. Ces deux personnages vont se retrouver par le fruit d’un hasard des plus improbables, à cheminer ensemble. Et Gus va comprendre que cette grande Charlotte n’est pas dangereuse, elle a juste besoin d’un petit coup de main.

Cette Bande-dessiné c’est l’histoire de gens qui se croisent sans jamais se voir, de personnes qui se parlent sans jamais vraiment s’écouter et surtout de gens figés dans leurs vie sans s’ouvrir aux autres, coincés dans leurs préjugés. Charlotte, jeune fille élevée par sa grand-mère, se retrouve seule à la mort de celle-ci. Elle n’est pas dérangeante, elle ne sort jamais de son appartement et est introvertie. Cette jeune fille timide, personnage touchant, va partir à la grande surprise de ses voisins. Des voisins qui n’ont jamais appris à la connaître et qui l’ont catégorisé. Chacun, dans cet immeuble ne se préoccupe que de ses problèmes et n’ouvre pas leur porte. Un récit de vies, comique et sensible sur fond d’enquête. Nous partons avec Charlotte et Gus à la recherche de cette mère disparue.

A l’image de sa couverture, ce récit est doux, et part à la rencontre des personnes, de la vie avec des préjugés,  mais qui vont peu à peu être laissés en bagage près de la route. Libérant cette Charlotte, la conduisant  à la poursuite  son rêve.


Mon avis :

Un récit qui m’a beaucoup plu. Des dessins fins et doux et un quotidien banal transformé en aventure vers Paris. Gus nous fait rire, de ses yeux d’enfants il nous retranscrit ce qu’il voit. Charlotte, elle, nous émeut, victime de préjugés elle est isolée de la société et ne demande qu’à retrouver un parent, qu’à entrer en contact avec le monde. Un enfant innocent, aventureux rencontre une jeune femme perdue, introvertie et seule. C’est une belle histoire, un premier tome qui met en place le début d’une intrigue on hâte de retrouver la mère de Charlotte. On veut comprendre cet abandon et surtout connaître la fin de cette balade.

Un tome un,  approuvé et recommandé !

Mes sincères salutations printanières

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s