Mes lectures

La Fille du train, Paula Hawkins

Premier roman, premières traductions dans le monde entier, une adaptation cinématographique, Paula Hawkins fait des étincelles ! C’est avec un étonnant thriller psychologique qu’elle roule sur les rails du succès littéraire.

Tout le monde en a parlé, je sais, mais pour mon premier article, j’ai voulu vous faire partager une de mes lectures les plus « récentes ».  Les critiques sont unanimes c’est un bijou. Un bijou loin d’être romantique comme un solitaire simple et efficace, non, non. C’est beaucoup plus complexe, car madame Hawkins a voulu nous faire cogiter, en lisant son roman, nous tombons dans l’enquête, nous émettons des hypothèses, nous cherchons avec Rachel, le tueur. Et on peut se le dire, de vous à moi, elle nous a bien  promener.

L’intrigue tourne autour d’une trentenaire qui glisse vers une pente descendante. Alcoolique, en recherche d’emplois obnubilée par son ex mari et niant son divorce, Rachel sombre. Chaque matin, faisant croire à sa colocataire qu’elle va au travail, elle prend le train, et chaque matin, elle aperçoit par la fenêtre un couple. Un couple idéalisé, représentant ce qu’elle a perdu, alors Rachel s’y accroche et leur invente une vie, des noms, Jess et Jason. Cependant, tout bascule le jour où l’idyllique amour qu’elle s’est imaginée se brise sous ses yeux, Jess en embrasse un autre. Pour Rachel, c’est le drame et pire que tout quelques jours plus tard son idéal féminin disparaît. Choquée elle décide d’en savoir plus. Pensant être dans une démarche solidaire, on découvre que Rachel est peut-être loin d’être innocente.

Au travers de trois personnages féminins, Rachel, Megan (Jess) et Anna, Paula Hawkins noue une intrigue haletante. Trois personnages, trois visages : Rachel, une femme en perdition, Megan, une femme séductrice et jeune et Anna, la jeune maman. Trois portraits féminins qui abordent des sujets sérieux et sombres comme l’alcoolisme, la violence physique et psychologique conjugale. Les femmes ont toutes des secrets inavouables et c’est leur secrets qui font toute la tension du roman. Dans ce livre les femmes se révèlent et nous dévoilent leur part la plus sombre.

la-fille-du-train


Mon avis

J’ai adoré ! l’intrigue est très bien menée. Une traduction fluide avec un rythme qui ne laisse pas le temps à l’ennui. J’avais tellement envie de savoir, de comprendre ces femmes. De fil en aiguille, on peut avoir pitié, être dérouté ou avoir eu peur de ces personnages, elles ont une place prédominante et c’est elles qui mènent le jeu. Je trouve que ce livre est en tension permanent , on en vient à soupçonner chacun des protagonistes à tour de rôle et le dénouement est assez bien amené, ce qui a mon sens pèche dans le film, le dénouement arrive trop rapidement et c’est bien trop évident. J’ai bien aimé ce jeu de miroirs entre les personnages féminins, leur ressemblance et leurs liens.

Je dirais donc pour conclure ce premier article : Lisez-le !!

Salutations biens cordiales  !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s